Les personnes sans permis de séjour ont en principe le droit de louer un logement aux Pays-Bas. Ils ne peuvent cependant pas louer une maison nécessitant un permis de logement, et ils n’ont pas acces au logement social. Beaucoup de migrants sans papiers ne peuvent pas se permettre de payer le loyer par eux-mêmes. Les migrants sans papiers sont souvent exclus de recevoir le soutien des organisations traditionnelles, y compris les hébergements pour les sans-abris. Ils dépendent de l’aide des autres, par exemple des amis et les membres de la famille. Sous certaines conditions, ils peuvent être donnés logement par des organisations de la société civile bien que la capacité est très limitée.

Le droit à l’alimentation et le logement est défini dans les traités européens et universels. Un certain nombre d’avocats spécialisés dans ce domaine ont fait valoir avec succès que les personnes vulnérables sans papiers, comme les enfants et les malades, ont le droit de bénéficier d’un soutien.

Logement et abri Carte