Les migrants sans papiers ne sont pas autorisés à travailler légalement. Toutefois, bon nombre d’entre eux travaillent au noir. En théorie, le droit du travail est encore valide, ce qui signifie que des règles sur le salaire minimum, le paiement en cas de maladie, et les jours de congé devraient être respectés. Ce qui est souvent difficile à réaliser en pratique.

Droits NL

Note d'accès

 Travail carte